Gouvernance

Eau de Paris a fait le choix d’une gouvernance ouverte sur la société civile. L’entreprise publique rend compte de sa gestion à la Ville de Paris, via des reporting réguliers sur la base d’indicateurs de performance, définis dans le contrat d’objectifs qui lie l’entreprise à son autorité organisatrice.

Afin d’optimiser sa gestion, Eau de Paris s’organise en deux pôles centrés sur ses principaux métiers : produire et distribuer l’eau, garantir sa qualité, veiller à la performance technique de ses réseaux, offrir à ses usagers un service de qualité. Le siège de l'entreprise publique se situe dans le 13e arrondissement de Paris mais Eau de Paris est également présente sur différents sites repartis sur 12 départements.

Le Conseil d’administration d’Eau de Paris est composé d’élus de la municipalité, de représentants des salariés, ainsi que d’associations de défense des consommateurs et de l’environnement. Il compte 20 membres dont 13 représentants de la collectivité parisienne et permet un véritable débat de toutes les parties prenantes au service public de l’eau. Les grandes orientations s’inscrivent dans le cadre du deuxième contrat d’objectifs qui lie la Ville de Paris à sa régie, passé pour la période 2015-2020.

Le Conseil d’administration d’Eau de Paris est présidé depuis le 11 septembre 2020 par Dan Lert, Adjoint à la maire de Paris en charge de la transition écologique, du plan climat, de l’eau et de l’énergie. Le Vice-Président, François Vauglin, maire du 11e arrondissement de Paris, a été réélu le 11 septembre 2020.

COMPOSITION DU CONSEIL D’ADMINISTRATION D’EAU DE PARIS


REPRÉSENTANTS DE LA VILLE DE PARIS, AVEC VOIX DÉLIBÉRATIVES

Dan LERT - Président
François VAUGLIN - Vice-Président
Pierre AIDENBAUM - Adjoint à la maire de Paris en charge de la Seine
Jean-Noël AQUA - Conseiller de Paris
Colombe BROSSEL - Adjointe à la maire de Paris en charge de la propreté de l’espace public, du tri et de la réduction des déchets, du recyclage et du réemploi
Alexandre FLORENTIN - Conseiller de Paris
Antoine GUILLOU - Adjoint à la maire de Paris en charge des ressources humaines, du dialogue social et de la qualité du service public
Franck LEFEVRE - Conseiller de Paris
Carline LUBIN- NOËL - Conseillère de Paris
Emmanuel MESSAS - Conseiller de Paris
Christophe NADJOVSKI - Adjoint à la Maire de Paris en charge de la végétalisation de l'espace public, des espaces verts, de la biodiversité et de la condition animale
Audrey PULVAR - Adjointe à la mairie de Paris, chargée de l’agriculture, de l’alimentation durable et des circuits courts
Delphine TERLIZZI - Conseillère de Paris

REPRÉSENTANTS ÉLUS DU PERSONNEL AU SEIN DU COMITÉ SOCIAL ET ÉCONOMIQUE, AVEC VOIX DÉLIBÉRATIVES

Henri BOUSQUET
Florence MIRAS

REPRÉSENTANTS DU MONDE ASSOCIATIF, AVEC VOIX DÉLIBÉRATIVES

Henri COING - Représentant de l'association UFC-Que Choisir
Martine DEPUY - Représentante de l’Observatoire Parisien de l’Eau
Abelardo ZAMORANO - Représentant de France Nature Environnement

PERSONNALITÉS QUALIFIÉES, AVEC VOIX CONSULTATIVES

Christine AUBRY - Spécialiste des questions de gouvernance

L’Observatoire parisien de l’eau (OPE) est une instance de démocratie participative, créée par la Ville de Paris. Il regroupe des représentants des usagers, des élus de la Ville, des acteurs institutionnels, des représentants des bailleurs sociaux, des syndics, des universitaires, des chercheurs et des experts divers. C’est un lieu d’information, de concertation et de débat.

En 2011, l’OPE a été étroitement associé aux réflexions menées sur la baisse du prix de l’eau et sur le devenir du réseau d’eau non potable. L’observatoire est présidé depuis le 9 mai 2016 par Graciela Schneier-Madanes, directrice de recherche émérite au CNRS. Madame Schneier-Madanes a travaillé sur la gouvernance de l’eau dans une perspective interdisciplinaire, ses défis sociaux et urbains et dirigé le laboratoire International « Eau, environnement et politique publique », qu’elle avait contribué à créer.

Un représentant de l’OPE siège par ailleurs au Conseil d’administration d’Eau de Paris avec voix délibérative.

Plus d’informations sur le site de l'Observatoire parisien de l'eau.

Vue semi aérienne de la façade de l'Hôtel de ville Crédit : Marc Verhille / Mairie de Paris

Le contrôle par la Ville de Paris de son établissement public s’est imposé dès l’origine comme une question majeure pour la collectivité parisienne. Le 13 février 2015, le Conseil d'administration d'Eau de Paris a adopté le deuxième contact d'objectifs, qui lie la Ville de Paris à sa régie pour la période 2015-2020. Ce contrat fixe les objectifs à atteindre ainsi que les indicateurs de performance permettant d'évaluer la qualité du service rendu aux Parisiens. Il constitue un véritable « acte II de la remunicipalisation » opérée en 2010. Il réaffirme également les trois priorités d'Eau de Paris : l'action sociale, la protection de l'environnement et l'innovation.

Les missions exercées par Eau de Paris sont déclinées en dix objectifs principaux.

1. Garantir un approvisionnement en eau de qualité, en toute circonstance.

2. Placer l’usager au cœur du service de l’eau.

3. Assurer une gestion rigoureuse et équilibrée.

4. Garantir l’accès à l’eau.

5. Assurer la performance du réseau et des installations.

6. Assurer la pérennité et un niveau d’entretien optimal du patrimoine.

7. Développer une vision prospective du système d’alimentation en eau.

8. Mettre l’innovation sociale au service de la performance.

9. S’inscrire dans une politique affirmée de développement durable. 

10. Gérer et développer le service de l’eau non potable.