22-12-2015

EAU DE PARIS PRESENTE UN BUDGET PRIMITIF 2016 AMBITIEUX

Présenté au Conseil d’administration du vendredi 18 décembre 2015, le projet de budget primitif 2016 fixe des objectifs forts pour maintenir une eau potable à bas prix, accessible aux plus modestes et d’une qualité bien supérieure aux normes en vigueur. Ce budget démontre une nouvelle fois la viabilité et la pertinence d'un système de production et de gestion 100% public fondé sur la satisfaction de l'usager.


L'eau distribuée à Paris est le produit alimentaire le plus contrôlé, avec plus de 350 000 analyses réalisées chaque année par l’Etat et par le laboratoire qualité d’Eau de Paris, en complément des mesures en continu opérées tout le long du processus de production (10 fois avant d'arriver au robinet). Cette qualité est le fruit d’un investissement continu de l’entreprise publique, par une maîtrise du processus de production et de distribution d’eau mais également par un programme de recherche ambitieux.

450 M€ pour préparer l’avenir


Eau de Paris anticipe les besoins des générations futures. Son plan d’investissement ambitieux est autofinancé à plus de 40 %. D'ici 2020, 450 M€ seront ainsi investis pour l'optimisation des infrastructures industrielles, les services aux usagers, et la transition écologique du territoire (95 % d'électricité verte dans les consommations de l’entreprise, production d'énergies renouvelables avec la géothermie pour le nouveau quartier des Batignolles (17e arr.), panneaux photovoltaïques sur le réservoir de L'Haÿ-les-Roses (94), climatisation à partir du réseau d'eau non potable, etc.).

Une contribution sociale renforcée

Depuis 2010, Eau de Paris a plus que doublé la contribution au Fonds de Solidarité Logement (FSL) avec un montant global de 2,25 M€. À compter de 2016, Eau de Paris accompagnera cette contribution d’une démarche ciblée vers les populations les plus défavorisées. Il s’agira à la fois d’agir directement sur les volumes perdus et d’accompagner les familles pour économiser l’eau. Eau de Paris sera par ailleurs aux côtés des services municipaux pour renforcer l’accès à l’eau pour tous dans la ville par l’installation de nouveaux points d’eau.

L’eau potable la moins chère d’Ile-de-France

Conformément au contrat d’objectifs signé avec la Ville, l’évolution est limitée à 2 % par an. Pour 2016, la revalorisation du prix de l’eau sera équivalente à 0,74 € pour un ménage par an. Cela permettra notamment de réaliser 82 M€ d'investissement au service de l’usager et des générations futures. Les efforts de productivité de l’entreprise permettront ainsi de limiter la hausse du montant de la part eau potable à 1 %, équivalente à l’inflation prévue, assurant ainsi une stabilité du prix réel, ce qui conduira à un prix de 0,9983 € le m3 d’eau potable. L’eau de Paris restera ainsi toujours 30 % moins cher que dans les autres communes d’Ile-de-France.

 

 

Haut de page