08-07-2014

L'agriculture biologique s'invite au Pavillon de l'eau en présence de Célia Blauel

Le 4 juillet dernier, Célia Blauel, adjointe à la mairie de Paris, chargée des questions relatives à l’Environnement, au développement durable, à l’eau, à la politique des canaux et au « plan climat énergie territorial » et Présidente d’Eau de Paris, a pris la parole au cours d'une conférence de presse lancée par la Fédération nationale de l’agriculture biologique (FNAB) et Eau de Paris sur la ressource en eau et l'agriculture biologique. Cette conférence s'est tenue en présence de l’Association des maires de France (AMF) et l'Office national de l’eau et des milieux aquatiques (Onema).

Un outil pédagogique destiné aux collectivités locales

Organisée au Pavillon de l’eau (Paris 16e) à l'occasion de la publication du premier guide pédagogique dédié aux collectivités locales pour promouvoir l'agriculture biologique, cette rencontre fut un appel aux responsables locaux pour agir dans ce sens. Pas moins de 30 raisons étaient évoquées et 9 expériences menées par des collectivités en matière de développement de la filière agriculture biologique étaient mises en avant. Dont celle de la ville de Paris et de sa régie Eau de Paris, qui mènent une politique volontaire en matière de protection de la ressource et de partenariat avec les agriculteurs. La conférence permit à Raoul Leturcq, Secrétaire général de la FNAB de présenter le guide créé en version online et de la boîte à outils qui l'accompagne, et à Célia Blauel de revenir sur les enjeux pour les collectivités locales de mener une politique de protection de la ressource qui favorise la transition écologique.

Eau de Paris et les agriculteurs

Depuis plus de 20 ans, Eau de Paris mène en effet une politique affirmée de protection de la ressource en eau, avec une attention particulière portée aux partenariats avec les territoires (communes et départements) que ses installations traversent (zones de captages, transport de l'eau par aqueduc). Son ambition est de préserver et restaurer la qualité des eaux, pour Paris bien sûr, mais aussi pour les populations locales, en valorisant ainsi un patrimoine naturel commun, indispensable au développement des territoires et à la biodiversité dans les décennies à venir.

Depuis 2006 en particulier, Eau de Paris a renforcé ses actions auprès des acteurs agricoles sur trois territoires pilotes : les sources de la Voulzie (77), les sources de la Vigne (28) et les sources de la Vallée de la Vanne dans l’Yonne (89) et dans l’Aube (10). Ainsi, la régie leur propose une animation, un accompagnement technique et l’accès à des aides financières pour évoluer vers une agriculture durable économiquement et environnementalement, garante de la qualité de l’eau et porteuse de développement territorial.

Pour en savoir plus, cliquez ici.

Haut de page