14-03-2019

Le renouvellement des compteurs d’eau : un investissement nécessaire

En 2005, Paris est l'une des premières villes en France à se doter du système de télérelève. Pour comptabiliser la consommation d’eau des parisiens, le système installé est composé d’un compteur et d’un système de télérelève qui envoie les données de consommation à Eau de Paris. 

Tous les systèmes de télérelève dans le monde fonctionnent sur piles, non remplaçables, pour des raisons d’étanchéité.En 2009, au moment de la remunicipalisation, Eau de Paris a hérité de 2 parcs de compteurs et de télérelève, issus de deux systèmes propriétaires des délégataires précédents, difficiles à exploiter et non compatibles entre eux. 60% du parc de compteurs arrivait en fin de vie réglementaire entre 2016 et 2020 et 100% des piles de la télérelève à l’échéance de 2020.

Les 94 000 compteurs ne sont donc pas défectueux mais en fin de vie.

Entre 2010-2016, compte tenu de la complexité des systèmes en place, non compatibles et propriétaires, l'entreprise a été contrainte de renouveler un contrat avec des prestataires privés pour assurer la continuité du service. En 2015, pour des gains évidents financiers et opérationnels, Eau de Paris a donc décidé de mutualiser les 2 opérations et de renouveler l’ensemble du système (compteur et télérelève) en même temps. Eau de Paris a donc pris contact avec la DIRECCTE pour présenter le plan de renouvellement pluri-annuel qui a été validé. Eau de Paris a prévu, à l’issue des contrats en cours, d’internaliser l’intégralité des activités de maintenance des compteurs et de la télérelève. 

Depuis le 1er août 2018, les nouveaux systèmes de comptage et de télérelève ont commencé à être installés. L’intégralité sera installée d’ici fin 2020. Eau de Paris a profité de ce renouvellement pour mettre en place des compteurs modernes et interopérables. Il ne s’agit pas d’un investissement supplémentaire, mais d’un investissement prévu et budgété, dont on a accéléré le calendrier de mise en œuvre.

Le renouvellement du parc n’a aucun impact sur le prix de l’eau des parisiens : le prix de l’eau a d’ailleurs baissé de 8% en 2011 et il est stabilisé depuis 2018.

 

 

Haut de page