Femmes de l'eau

Du 6 mars au 23 mai 2015, Eau de Paris présente au Pavillon de l’eau « Femmes de l’eau » une exposition photographique d’Angèle Etoundi Essamba, en partenariat avec l’Association Française de Développement (AFD). L’artiste camerounaise illustre les nombreux défis que rencontrent les femmes de Ganvié (Bénin), la « Venise de l’Afrique » aux 30 000 âmes et à l’écosystème fragile : impacts du changement climatique, modification de la salinité, pollution, difficulté d’accès à une eau salubre…


Le formidable travail d’Angèle Etoundi Essamba montre, avec clairvoyance, poésie et humanité, le quotidien des femmes et leur rôle dans le développement des sociétés africaines. Les projets d’accès à l’eau et à l’assainissement sont parmi ceux qui impliquent le plus les femmes dans les villages, ils leur confèrent une responsabilité locale incontestable. Le développement ne se fait pas sans ces femmes  qui, à Ganvié comme ailleurs, entretiennent un lien privilégié avec l’eau, ressource précieuse, si présente et si rare à la fois.

Reflets de ces défis, les photographies de l’artiste camerounaise puissamment évocatrices, reflètent l’essence des enjeux de l’accompagnement des politiques de développement à l’échelle des pays, des régions et des villes. Elles illustrent le fait que la lutte contre la pauvreté et la préservation des ressources naturelles ne sont pas deux objectifs concurrents, mais vont au contraire de pair. Les populations les plus démunies dépendent plus que d’autres de la qualité de l’environnement pour leur survie.

 

L’eau au cœur des événements internationaux

L’exposition « Femme de l’eau » intervient dans un contexte international où la question de l’eau sera placée sous les feux de la rampe. En 2015 en effet, se dérouleront le 7e forum mondial de l’eau, qui se tiendra du 12 au 17 avril 2015, à Daegu Gyeongbuk en Corée du Sud, et la 21e Conférence internationale du Climat (Cop 21), qui se tiendra à Paris-Le Bourget, du 30 novembre au 11 décembre 2015. C’est dans cette optique qu’Eau de Paris, régie municipale en charge de la production et de la distribution de l’eau à Paris et expert hydraulique de la Ville sur des projets de coopération décentralisée, a souhaité soutenir cette exposition photographique, en partenariat avec l’Agence Française de Développement (AFD).