L’Eau, trésor de l’Himalaya (2012)

Du 9 novembre 2011 au 26 mai 2012

À travers les photographies de Jean Philippe et les textes de Serge Verliat, géographe-anthropologue, l’exposition « L’Eau, trésor de l’Himalaya » a emmené le public dans une découverte de l’eau dans cette région du monde qui fascine par sa beauté et sa démesure.

En sanskrit, Himalaya signifie « demeure des neiges ». C’est là que se dressent les plus hautes montagnes du monde. Malgré la proximité des tropiques, l’Himalaya comprend plus de 1 500 glaciers qui donnent naissance à de nombreuses rivières. Celles-ci finissent par former trois des plus grands fleuves d’Asie : l’Indus, le Gange et le Brahmapoutre. En ajoutant l’eau de pluie à celle issue des glaciers, on estime que chaque année plus de 8 500 km3 d’eau douce s’écoulent de l’Himalaya vers les plaines indiennes. Cette eau assure la survie de plus d’un milliard d’êtres humains. C’est la raison pour laquelle on qualifie souvent l’Himalaya de « château d’eau de l’Asie ».


En suivant le parcours de l’eau, des hauts sommets enneigés jusqu’à l’embouchure du Gange, l’exposition met en lumière l’influence de l’eau dans la formation de l’extraordinaire variété de paysages que l’on rencontre dans l’Himalaya. Mais au-delà d’une vision purement esthétique de la région, l’exposition souligne aussi à quel point cette ressource précieuse structure l’organisation sociale, économique et politique de la mosaïque de populations qui peuple les versants de la plus vaste chaîne de montagne du monde.

Télécharger le dépliant de l'exposition