19-04-2020

La Ville de Paris suspend l’usage de son réseau d’eau non potable

L’eau de robinet à Paris peut être consommée par toutes et tous sans risque pour la santé. Des traces de SARS-Cov2, virus à l’origine du Covid-19, ont été relevées dans les eaux usées et dans l'eau NON potable. La Ville de Paris a décidé de suspendre l’usage de son réseau d’eau non potable dans l’espace public.

Le suivi des virus dans l’eau est l’un des champs d’expertise du laboratoire d’Eau de Paris qui continue ses recherches de façon active depuis le début de la pandémie.

Ces dernières 24 heures, des traces du virus SARS-Cov2, virus à l’origine du Covid-19, en quantité infime ont été confirmées dans le réseau d'eau NON potable de la ville de Paris. En application stricte du principe de précaution, la Ville de Paris a décidé de suspendre immédiatement les usages de son réseau d'eau non potable dans l’espace public.

La Ville de Paris a en effet la particularité de disposer de deux réseaux d’eau distincts et totalement séparés, hérités de la fin du 19ème siècle : le réseau d’eau potable classique et le réseau d’eau non potable. Ce dernier est utilisé notamment pour le nettoyage de la voirie, pour l’arrosage de certains parcs et jardins qui sont actuellement fermés au public, pour la fluidification des eaux usées dans le réseau des égouts et pour l’alimentation des cascades, lacs et rivières des bois parisiens.

Le réseau d’eau potable provient d’un réseau totalement indépendant et ne présente aucune trace du virus. L’eau potable distribuée par Eau de Paris est protégée contre le SARS-Cov2 , comme elle l’est contre toute menace biologique, grâce à des traitements éprouvés. Les usines d’Eau de Paris mettent en effet en œuvre des procédés dits « multi-barrières » dont l’efficacité sur les virus a été démontrée. Les étapes de filtration, d’ozonation, de désinfection UV et de chloration en particulier détruisent les virus.

Eau de Paris assure en continu et en temps réel la surveillance 24h/24 et 7j/7 de la qualité de l’eau distribuée dans la capitale, à la fois à travers des mesures automatiques en continu et des analyses réalisées au sein de son laboratoire. Avec un million de mesures par an, l’eau de Paris est l’un des aliments les plus contrôlés.
Elle peut être consommée par toutes et tous sans risque pour la santé.

Haut de page