02-12-2020

Choisir l’eau de Paris, une question de goût : 3 questions à Jean Baron, responsable du laboratoire d’analyse et goûteur d’eau

100 % conforme, écologique et livrée directement à domicile, l’eau de Paris est plus que jamais une alliée de poids en cette période de crise sanitaire. Sa grande qualité garantit sa consommation quotidienne, comme le rappelle Jean Baron, responsable du laboratoire d’analyse d’eau de Paris. Pour l’ensemble des Parisien.ne.s, pour les plus petit.e.s comme les plus âgé.e.s, il y en a pour tous les goûts !

 


Crédit : Arnaud Bouissou / MEDDE


Qu’est-ce qui détermine le goût de l’eau ?

Le goût de l'eau est directement lié à sa composition minérale, et donc à son origine. À Paris, l’eau provient de la Seine, de la Marne, et de captages situés à l’Ouest de l’Ile-de-France, en Bourgogne-Franche-Comté et en Seine-et-Marne. Sa température a aussi son importance : l’eau souterraine a en effet une température constante autour de 12°C alors que celle de l’eau de rivière varie entre 4 et 25°C selon les changements saisonniers. En se réchauffant un peu, certaines saveurs, que vous ne ressentez pas quand l’eau est fraîche, apparaissent.

Pourquoi l’eau a-t-elle parfois un goût de chlore ?

Le chlore est utilisé pour conserver la qualité de l’eau tout au long de son cheminement dans le réseau, jusqu’au point de distribution, en pied d’immeuble. Une goutte de chlore suffit pour 1000 litres d’eau. Compte tenu de l’efficacité des traitements multi-barrières mis en place, ce taux n’a pas été modifié avec l’épidémie du Covid-19. Si un goût de chlore peut parfois être perçu, ce n’est ni inquiétant, ni dangereux pour la santé. Pour le faire disparaître, vous pouvez laisser reposer l’eau quelques dizaines de minutes.

Comment Eau de Paris travaille-t-elle sur la question du goût ?

Des analyses organoleptiques sont réalisées chaque jour sur les sites de production. Nous sommes par ailleurs très attentifs aux signalements des usager·ère·s en réalisant des prélèvements et des analyses au laboratoire au moindre doute. En 2019, Eau de Paris a engagé un programme de recherche pour approfondir ses connaissances. Des rencontres ont été organisées avec Nantes Métropole, le Centre scientifique et technique du bâtiment, qui travaille sur une mesure scientifique des perceptions gustatives, et le SDEA (Syndicat des Eaux et de l'Assainissement Alsace-Moselle), qui fait contribuer des consommateur·trice·s témoins, vigies du réseau de distribution. C’est un sujet passionnant à explorer !

 

Pour en savoir plus
Tout savoir sur l’eau de Paris en quelques pages
Le taux de chlore inchangé pendant l’épidémie du Covid-19
Les traitements de l’eau par Eau de Paris

Haut de page